Pages à pages


  • Accueil
  • > Roman historique et uchronique

Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Roman historique et uchronique.

Un monde sans fin de Ken Follett

 

 

Un monde sans fin de Ken Follett dans Roman historique et uchronique un-monde-sans-fin

 

 

 

 

 

En 1327, soit près de deux siècles après les premiers événements relatés dans les PIlliers de la terre, nous revoilà plongés dans les méandres de la ville anglaise de Kingsbridge. Nous suivrons les errements et le destin de trois personnages dont les vies sont inextricablement mêlées: Caris femme rebelle et idéaliste, Merthin le bâtisseur de génie et Godwin le religieux épris de pouvoir.

 

Moi qui avait adoré Les piliers de la terre du même auteur , j’étais aux anges lorsque l’on m’a offert cette « suite » lors de sa sortie en France.

Un pavé de presque 1300 pages qui n’était pas pour me décourager, ayant engloutie le précédent roman moyennageux de Ken Follett.

Quelle ne fut pas ma déception… car déception il y a bien eu.

Dès les premières pages, on assiste à un mauvais copier-coller du précédent roman… Allez, on prend les mêmes et on recommence !Mais si dans Les Pilliers de la terre,la mayonnaise prenait instantanément; ici, le récit peine à démarrer et on en vient à s’ennuyer très rapidement.

La faute à des personnages trop manichéens, des situations vite répétitives et lassantes… notre auteur aurait-il manqué d’inspiration ? On est en droit de se poser la question …

Les différents entre les personnages, les liens qui les unissent ou les séparent n’évoluent jamais au cours des presque 40 ans que va durer l’histoire. Attention les méchants sont vraiment méchants sans espoir de rémission et les gentils… ben ils sont très très gentils !

J’ai trouvé dommage également qu’il ne soit presque jamais fait mention de l’Histoire (avec un grand H), si ce n’est quelques pages consacrées à une bataille opposant anglais et français. D’autant que le premier opus avait sû susciter en moi un très grand interêt pour cette période de l’histoire.

Pour finir ma diatribe, j’ajouterais que j’ai du mal à voir l’intérêt des scènes de sexe (presque toutes les vingt pages) qui tombent à chaque fois comme un cheveu sur la soupe et n’apportent rien à l’intrigue…

 

Pour être honnête, je me suis malheureusement ennuyée à la lecture de ce pavé pourtant prometteur au regard des autres productions de Ken Follett.Je n’ai pas retrouvé la magie du premier roman, le souffle romanesque et les intrigues retorses qui faisaient tout le sel des Piliers de la terre.

 


Magui Chazalmartin |
Sébastien Japrisot |
Lire avec moi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | liilith
| La Tragedie
| MEMOIRES D'ENFANCE