Pages à pages


« | Accueil | »

Dans l’oeil noir du corbeau de Sophie Loubière

Dans l'oeil noir du corbeau de Sophie Loubière dans Roman policier 9782749108957 

 

 

Tout d’abord, je tenais à m’excuser pour mon grand retard dans la lecture de ce roman; retard dont la qualité du roman n’est pas la cause…

J’ai reçu, il y a plus d’un mois déjà, grâce au site de référencement de fiches lecture Blog-o-book , un roman publié aux éditions Le cherche midi. Son auteur, Sophie Loubière, est productrice d’émission sur France Inter et chroniqueuse à France Info.

 

L’action de ce roman policier se passe en 2008, principalement aux Etats-Unis. A l’occasion de ses 40 ans, Anne Darney, présentatrice d’une émission culinaire, décide de partir pour San Fransisco à la recherche de son amour de jeunesse, Daniel.

Sa route croisera celle d’un flic retraité, Bill Rainbow, grand gastronome et surtout grand fan des émisions de la-dite Anne.

 A priori, rien de bien palpitant à la lecture de ce résumé. Et je vous accorde que les premières pages sont bien peu captivantes. La faute, je pense, à des personnages assez stéréotypés et des situations plus que convenues. Ce personnage de femme, seule mais collectionnant les amants, séduisante et esseulée, n’avait rien pour me séduire.

L’interêt du roman tient plutôt dans l’écriture, très imagée et évocatrice, et dans les deux coups de théâtre qui surviendront au fil de la lecture. Les références culinaires mettent inévitablement l’eau à la bouche et je dois dire que c’est un régal de parcourir la confection des différents plats évoqués (les recettes des plats composants le menu de réveillon sont d’ailleurs données à la fin du roman, merci !)

Le procédé qui consiste à alterner quelques pages avec Anne puis quelques pages avec Bill est assez artificiel mais a le mérite de relancer l’action et l’interêt du lecteur.

Pour conclure, je dois avouer que mon avis a relativement évolué après la lecture du dernier rebondissement et le dénouement qui en découle, mais que je conserve une impression mitigée quant à ce roman. Je n’ai pas accroché au personnage d’Anne, que j’ai trouvé paradoxalement assez convenu.

Sans dévoiler la fin, le dernier rebondissement arrive tardivement et de manière assez artificielle.

Un roman qui se laisse lire à défaut de se dévorer !

D’autres avis sur la blogosphère : celui de Rose , Cuneipage  ou bien encore celui de Fée Bourbonnaise


  1. Beltham écrit:

    Un commentaire qui met l’eau à la bouche !
    Aussi ne te cuisinerais-je pas pour savoir la fin

    Citer | Posté 8 juin, 2009, 11:49
  2. Sophie LOUBIERE écrit:

    Bonjour Brume,

    merci de m’avoir lue. Je dis bien lu(e) parce que le personnage d’Anne que vous trouvez tellement convenu et banal est très simplement inspiré de… moi. Je n’ai peut-être pas été jusqu’à m’auto-détruire dans des relations sans passion avec des hommes mais cette histoire d’amour portée avec elle depuis l’âge de 16 ans, c’est mon histoire. Et ce garçon m’a hantée pendant 18 ans. Aussi, parfois, derrière ce que l’on appelle un personne stéréotypé, se trouve, en réalité, la vie, un personnage qui est une personne.
    … L’auteur doit être bien bête et peu imaginatif s’il écrit des personnages sans intérêt, non? Anne et Bill sont le fruit de 3 ans de préparation et de construction, des centaines de notes et de « fiche portrait psycho » retravaillées. Qu’ils soient communs relève, à mon sens, plus d’une nécessité de ma part de les fondre dans une réalité, de les rendre crédibles que du stéréotype. Car comment écrire une histoire si on ne croit pas à ses personnages?
    J’espère que mon message vous éclairera sur ma démarche et mes choix.
    Quant aux premières pages « peu captivantes », elles recèlent tous les éléments qui permettent de comprendre l’enjeu de ce qui se trame plus tard dans le récit, particulièrement dans le passé des personnages.
    Merci encore pour votre critique.
    Cordialement,
    L’auteur(e)

    Citer | Posté 10 juin, 2009, 8:19
  3. brume écrit:

    Chère Sophie Loubière,

    Merci tout d’abord d’avoir pris le temps de lire mon avis lecture qui n’est que ce qu’il est : un avis lecture sur un roman que j’ai lu parmi d’autres, sans, vous l’avez bien souligné, connaître le vécu qui pouvait se cacher derrière.

    Je suis sincèrement désolée si j’ai pû vous blesser par ma critique qui ne portait que sur mon appréciation des personnages et de la trame de ce roman que j’ai pris pour ce que je croyais qu’il était : un simple roman policier.
    Peut-être ne l’ai-je pas lu comme il l’aurait fallu, avec le recul nécessaire ou la réflexion attendue. Peut-être aurais-je dû me montrer moins catégorique dans mon jugement des personnages ou de l’intrigue…

    Merci en tout cas pour votre intervention,
    Cordialement,

    Citer | Posté 10 juin, 2009, 9:41
  4. rose écrit:

    Je vois que nos avis se rejoignent. Le roman a sans doute été très travaillé, mais il y a des longueurs et les personnages m’ont aussi paru un peu improbables.

    Citer | Posté 11 juin, 2009, 17:39

Laisser un commentaire