Pages à pages


  • Accueil
  • > Archives pour février 2009

Pink Diary de Jenny

Pink Diary de Jenny dans Bande dessinee 645659522_small 

 

Voici une série typique du Shojo (autrement dit le manga pour filles) mais cette fois-ci écrit et crayonné par une française originaire de Madagascar, Jenny.

[Ouf, me diront certains, on va pouvoir lire dans le sens de lecture européen…Clin doeil]

Petite série sans prétention mais vraiment fraîche et divertissante. Et les dessins sont vraiment soignés, très agréables à l’oeil. Avec la petite touche typiquement japonaise (ça se dit pour un dessin français ??) qui fait tout le charme du manga.

L’action se situe tout de même au Japon. L’héroïne, Kiyoko 16 ans, découvre avec horreur que la garçon qu’elle a passionnément aimé il y a quatre ans, sera dans le même lycée qu’elle à la rentrée. Garçon qui l’avait trahi à l’époque (mais le lecteur n’en sait pas plus et découvrira par petites bribes le pourquoi du comment au fil de ses lectures).

Des tas de péripéties vont se multiplier, le garçon en question, Tommy, ayant un petite amie à présent, Sachiko, qui semble provoquer quelques troubles auprès du frère de Kiyoko, Kenji. A cela s’ajoute l’arrivée d’ Akemi, la pest du lycée qui décide de tyraniser Kiyoko et Sachiko et ce, afin de récupérer Tommy pour qui elle a eu le coup de foudre.

 

Un manga très fleur bleue comme je les aime (ben oui, y’a quoi de mal ??!), aux rebondissements bien dosés et à l’intrigue plutôt bien construite. Les sentiments humains sont intelligemment analysés par nos différents protagonistes, on est vite emportés dans le flux de leurs reflexions.

Je pense vraiment que ce manga interressera surtout les adolescentes (ou comme moi, celles qui sont dans une phase d’introspection du type « qu’est-ce que c’était chouette d’être amoureux au lycée »)… Bref, pas de la grande littérature mais un bon moment en perspective.

Ah oui, j’oubliais Pink Diary pourquoi ce titre ? C’est tout simplement le journal de l’héroïne Kiyoko, qu’elle avait abandonné quatre ans auparavant et qu’elle reprend le jour de cette fameuse rentrée où Tommy débarque dans son lycée. C’est à travers lui qu’elle s’adresse d’ailleurs au lecteur.

Sept tomes sont pour l’instant parus et un huitième est en cours.


Bottomless Belly Button de Dash Shaw

Bottomless Belly Button de Dash Shaw dans Bande dessinee arton37-a57d2

 

Un pavé de quelques  720 pages catalogué   « roman graphique » (soit une bande dessinée avec beuacoup de pages !).

Je suis un peu déçue face au battage médiatique qui a pû être fait autour de cet album, au demeurant très bon. Mais pour moi, ce n’est pas un « chef-d’oeuvre » comme on a souvent pû le lire dans la presse ces derniers temps.

Dash Dawn nous conte l’histoire d’un divorce : celui des parents de Dennis, Claire et Peter Loony. Maggie et David, après 40 ans de mariage, ont décidé de se séparer, tout simplement parce qu’ils ne s’aiment plus.

Pour l’occasion, ils réunissent leurs trois enfants dans la maison familiale le temps d’une semaine. Ce divorce est plus ou moins bien accepté par les enfants, tous adultes maintenant et avec une vie bien à eux.

Cette semaine sera le temps d’un retour réflexif sur la vie de chacun, leurs choix et l’avenir qui s’offre à eux. La séparation des parents renvoie chaque enfant à sa propre histoire amoureuse (ou l’absence de vie amoureuse aussi comme c’est le cas pour Claire).

L’ensemble donne une jolie bande dessinée, tout en douceur et nostalgie. Les graphismes ne sont pas toujours très « travaillés » mais l’ensemble passe bien, avec une foule de petit détails, comme l’ajout de flèche et la mention « roulement des yeux » , qui émaillent le récit.

Le tout est très agréable à lire, on sourit souvent et on se prend parfois à s’interroger sur notre propre conception de l’amour et de la vie.

Un bel ouvrage qui fait  figure d’ovni dans le monde de la bande dessinée, au moins dans sa forme.

 

 


123

Magui Chazalmartin |
Sébastien Japrisot |
Lire avec moi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | liilith
| La Tragedie
| MEMOIRES D'ENFANCE