Pages à pages



A moi pour toujours de Laura Kasischke

A moi pour toujours de Laura Kasischke dans Roman contemporain etranger arton994 

 

 

Sherry Seymour est une prof d’anglais d’une quarantaine d’années, en couple depuis vingt ans, un fils à l’université, entourée d’amies et de collègues.

Un matin, elle découvre dans son casier, un petit mot sur un post-it : A moi pour toujours. D’autres suivront. Sherry se sent flattée et cherche à découvrir qui peut être l’auteur de ces troublants messages. Mais bientôt la situation dégénère : Sherry entame une liaison avec l’auteur présumé des billets amoureux, un prof de mécanique du lycée. Liaison qui s’avère cautionnée par son mari, qui voit là la réalisation d’un fantasme jamais assouvi.

Ce petit bijou de la littérature contemporaine américaine est pour le moins troublant et dérangeant. Qu’est-ce qui peut pousser une femme d’une quarantaine d’années, heureuse en couple et à l’existence accomplie, à chercher de nouveau à séduire et tomber dans une liaison extra-conjuguale passionnée ?

A partir d’un fait anecdotique, d’une infime faille dans un univers trop bien rôdé, Laura Kasischke dépeint avec brio une réalité contemporaine qui vient forcément nous titiller, quoi qu’on puisse penser des décisions et des choix de vie de l’héroïne.

L’écriture est aussi  pour beaucoup de chose dans le plaisir que j’ai eu à lire ce roman. Les saisons y sont superbement retranscrites. Laura Kasischke nous fait entrer dans l’intimité de cette femme de la middle class, elle ne nous épargne rien de ses tourments; ni de ses plaisirs du reste.  L’angoisse monte crescendo jusqu’au point de rupture final, forcément fatal, qui verra toutes ces vies entremêlées définitivement brisées.

Je n’ai pour ma part pas été ni mal à l’aise, ni choquée par les errements de Sherry, ni par les passages plus sensuels du roman. Ils font pour moi parti intégrante de l’oeuvre et ne gâche en rien la narration. Ils permettent d’ailleurs une véritable introspection de l’âme Sherry, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’une femme qui a tout pour être heureuse et qui va s’échapper de ce carcan modèle que la société contemporaine lui a fait endosser.

Vraiment une belle découverte, qui m’a donné envie de lire d’autres romans de cette auteure.


  1. Ys écrit:

    J’ai beaucoup aimé aussi et pas fini d’explorer l’oeuvre de cette auteur vraiment très marquante. De bonnes lectures en perspective !

    Citer | Posté 16 février, 2009, 18:50
  2. brume écrit:

    As-tu eu l’occasion de lire son dernier roman ?

    Citer | Posté 16 février, 2009, 20:37
  3. Ys écrit:

    Pas encore… j’en ai reçu un autre à Noël, et puis après, ce sera le dernier que j’ai à la bib mais qui ne fait pas vraiment recette, ce qui m’étonne peu parce que c’est quand même assez particulier comme ambiance. J’ai lu « A Suspicious River » : dans le genre dérangeant, ça se pose là aussi !

    Citer | Posté 18 février, 2009, 22:13
  4. brume écrit:

    Il n’y avait que celui-ci à la bibliothèque… je note les autres titres quand même, au cas où !

    Citer | Posté 18 février, 2009, 22:34
  5. Géraldine écrit:

    Nos avis divergent complètement ! Mon billet paraîtra dimanche matin sous ce lien
    http://cdcoeurs.over-blog.net/article-28104728.html

    Citer | Posté 20 février, 2009, 23:09
  6. Jumy écrit:

    J’ai noté ce livre sur un autre blog, il y a quelques temps….j’ai vraiment envie de le découvrir. J’aime quand un livre ne plaît pas à tout le monde…ça me donne encore plus envie de le découvrir.

    Citer | Posté 21 février, 2009, 10:37
  7. belledenuit écrit:

    Pour ma part, je suis complètement mitigée sur ce bouquin. Les passages « sensuels » le sont trop pour moi. Franchement, je ne sais pas quoi penser de ce livre…

    Citer | Posté 23 février, 2009, 8:28
  8. Florinette écrit:

    Depuis le temps que j’en entends parler, et très souvent en bien, voilà une auteure qu’il me tarde de découvrir !!

    Citer | Posté 23 février, 2009, 12:10
  9. Lune de pluie écrit:

    J’ai beaucoup aimé ce livre et je suis tout à fait d’accord avec ton ressenti. Les passages plus hard de ce livre permettent de comprendre la descente de Shelley, ses errements, ses conséquences, ses désespoirs. Et puis, c’est la vie…

    Citer | Posté 17 mars, 2009, 22:27
  10. brume écrit:

    Ah!! contente de lire un avis qui rejoint le mien !!!

    Citer | Posté 18 mars, 2009, 8:22
  11. Pimprenelle écrit:

    Je suis également de ton avis!
    J’ai été subjuguée par ce roman, et les passages un peu crus ne ‘ont absolument pas dérangée. Au contraire, ils montrent bien à quel point c’est le désir qui mène la danse dans ce roman, un désir qui s’éveille car Sherry s’est probablement trop souvent oubliée dans son rôle de mère… Il ne me semble pas anodin que tout ceci arrive au moment où son fils quitte le nid.

    Citer | Posté 19 mai, 2009, 16:14
  12. isa écrit:

    Pour ma part, j’ai découvert cette auteure récemment en lisant « rêves de garçons ».
    Je m’attendais à une lecture légère et j’ai été surprise par la qualité de ce roman à l’atmosphère si particulière.

    Citer | Posté 8 juin, 2009, 17:11

Laisser un commentaire