Pages à pages



Anna Karénine de Tolstoï

Anna Karénine de Tolstoï dans Roman classique etranger 51m-sFQrz8L._AA240_51RGD8C45AL._AA240_ dans Roman classique etranger

 

Il y a donc 2 tomes aux éditions GF. (la collection dans laquelle j’ai lu ce roman).

La quête d’absolu s’accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher – l’antithèse d’une Bovary – ne peut ressentir qu’un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l’incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d’Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n’est pas d’avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Vronski, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraître à ses côtés, aura pour seule arme l’humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d’un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c’est une « femme perdue ».

L’histoire de Anna et Vronski est mise en parallèle avec celles de Dolly et Oblonski et celle de Kitty et Lévine (personne qui semble être le double de Tolstoï).
C’est un classique que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt, même si finalement je me dis qu’avoir vécu plusieurs expériences sentimentales permet d’apprécier encore plus le roman.
Les descriptions sont grandioses (on s’y croirait). Le roman est très bien construit, passant tour à tour du quotidien d’un couple à celui d’un autre; alternant dialogues entre les protagonistes et réflexions des uns et des autres sur la politique, la foi ou l’engagement par exemple.
C’est un roman magnifique, qui nous emporte dans la Russie du XIXe siècle sans difficulté, un chef d’oeuvre selon moi !


  1. Nag écrit:

    Je suis contente de découvrir ton blog! Comme toi, j’aime les classiques et les policiers. J’ai parfois l’impression de lire beaucoup de « vieux » romans face à certains blogs qui ne parlent que de littérature très contemporaine (que je connais finalement assez mal mais à laquelle je ne suis pas réfractaire ;) ). Anna Karénine fait partie de ma liste Blog O Tresors! Je participe aussi au défi littérature policière… Bonnes lectures!

    Citer | Posté 12 février, 2009, 18:31
  2. brume écrit:

    Contente que tu te retrouves un peu ici ! Je vais mettre ton blog dans mes liens… Si tu pouvais faire de même pour le mien… Merci !

    Citer | Posté 13 février, 2009, 16:07

Laisser un commentaire